14 Dec 2019 - 15 Dec 2019
2 Adultes - 0 Enfants - 1 Chambres
1 Chambre

Invités dans la chambre 1

2 Adultes
0 Enfants

Invités dans la chambre 2

1 Adultes
0 Enfants

Invités dans la chambre 3

1 Adultes
0 Enfants

Notre Histoire

Comme le montre le nom de l’Hotel Savoia & Jolanda, la maison de Savoie - famille royale italienne – est indissolublement liée à la propriété depuis ses origines que nous avons pu tracer par plusieurs témoignages recueillis au cours des années.

La première preuve de son existence est une carte postale noir et blanc datant du 19eme siècle que représente l’alors hôtel Bavaria e Savoia. L’hôtel avait été baptisé en l’honneur de l’union de la maison de Savoie avec le Duché de Bavière, scellée avec le mariage entre la princesse Henriette-Adélaïde de Savoie et le duc Ferdinand en 1650. Le lien avec la maison royale italienne est éprouvé aussi par la présence de la statue équestre de le roi Victor-Emmanuel II se situant sur la Riva degli Schiavoni à quelques mètres de l’hôtel, érigée pour le dixième anniversaire de sa morte et inauguré en 1887 en présence du roi Humbert I e la reine Marguerite de Savoie.

Ensuite, le nom de l’hôtel avait été modifié en Savoia Hotel & Principessa Jolanda comme le montre une iconographie imprimée par la  maison d'édition Richter & C. datant du période de la Belle Époque (1900-1930) que reproduisait tous les hôtels de luxe les plus importants d’Italie. Le nom officiel Hotel Savoia & Jolanda a débutée dans les années 1940.  

Encore aujourd’hui, l’hôtel conserve ses origines en exposant tableaux représentant différentes princesses, tels que la princesse Yolande Marguerite de Savoie à la quelle a été dédié l’annexe Restaurant Principessa.

L’Hotel Savoia & Jolanda a eu l’honneur d’accueillir au cours des années différentes personnages de la vie culturelle mondiale, tels que le célèbre et iconique mécène d’art Peggy Guggenheim qu’avait séjourné dans une de nos suites en occasion de la XXIV Biennale d’Art en 1948. 

Elle fut hôte de l’hôtel parce qu’avait présenté pour la première fois en Italie une collection d’art figurative dans le Pavillon de la Grèce, ravagée par la guerre civile, en exposant les œuvres de Mondrian, Brancusi, Kandinsky, Ernst et Giacometti. Comme écrit par son secrétaire Vittorio Carrain, la Biennale du 1948 fut «comme déboucher une bouteille de champagne, une explosion d’art moderne après la tentative du Nazisme de la touer». 

L’année 2018 a marqué le soixante-dixième anniversaire de la collection de Peggy Guggenheim qui a été célébrée dans la Biennale d’Art 2019 à l’intérieur du Pavillon de la Grèce où se trouve une lettre datant le 11 June 1948 adressée à M.me Peggy Guggenheim, client de l’«Albergo Savoia e Yolanda», comme on peut lire dans la lettre signée par le consul grec Typalde Forestis alloué à Venise.

En visitant la Collezione Peggy Guggenheim de Venise, on peut admirer la photo de Peggy Guggenheim assis au balcon de la suite de l’Hotel Savoia & Jolanda à coté d’un de ses chiens.

Reservez maintenant

Offres

Téléphonez-nous

Où sommes nous